Les Russes fument énormément, autant les hommes que les femmes. J’ai vu un groupe d’adolescents pour qui ça semblait « cool » de fumer, un peu comme ça pouvait l’être pour les ados québécois il y a 30 ans…

Les femmes russes sont souvent grandes, minces et très élégantes. Au moins 20 fois par jour, je dis « Ah, j’aime sa robe… ».Les Russes sont aussi nombreuses à porter des talons hauts, souvent trop hauts, et étrangement, ces souliers me semblent souvent assez « cheap » : plusieurs des femmes qui portent les talons ont une démarche pas très naturelle…

Les Russes sont très sympatiques et très avenants, malgré l’image laissée par des dizaines d’années de films américains où les Russes sont toujours froids et méchants. Très souvent, quand on est un peu perdues, quelqu’un vient à notre rescousse. Dans le train, également, les gens essaient souvent de nous aider.

La langue est une réelle barrière. Bien que j’ai pris des cours de russe il y a quelques années, j’ai tout oublié. Nous arrivons à nous débrouiller en faisant des gestes, et grâce à certains mots qui ressemblent au français ou à l’anglais. Malheureusement, impossible d’avoir en russe une conversation poussée. Ça crée entre moi et les Russes une distance que je trouve bien dommage.

Peu de gens parlent anglais, même chez les jeunes. C’est très étonnant.

Moscou et St-Petersbourg sont très différentes du reste de la Russie. Dans ces deux villes, on se sent en Europe. Ailleurs, c’est un autre monde. « C’est l’ancienne URSS », aurais-je tendance à dire…

Les Russes utilisent l’aneth à toutes les sauces : avec le saumon, bien sûr (miam !), mais aussi avec les patates, la viande, les frites, les légumes, les salades, etc.

Dans le centre-ville de chaque ville, il y a une rue Lenina. Plusieurs villes ont aussi une rue Karla Marska.

N’en déplaise aux Russes qui me liraient, les hommes russes ne sont pas particulièrement beaux. Mais les traits du visage des Russes sont très intéressants, comme s’ils portaient l’histoire en eux. Certains se rapprochent beaucoup des Scandinaves, alors que chez plusieurs, on sent que l’Asie est tout près.

La bière, non seulement est-elle vendue dans des bouteilles de 0,5 l, mais elle est disponible dans tous les restaurants, même au Subway ! Les Russes boivent beaucoup de bière, à toute heure du jour, mais étrangement, j’ai vu peu de consommation de vodka jusqu’à maintenant.

Étiqueté avec :    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.